«  |  »

Un parcours Joffrien.

sfFidji, promo 2004 de Joffre, est passée voir ses petits camarades au Lycée, pour leur relater son parcours, prodiguer ses conseils et ses encouragements.

Elle relate sur notre site son parcours depuis Joffre : entrée à HEC et de nombreux voyages, premier boulot chez eBay à San Francisco.

Si vous êtes intéressés par une prépa HEC, ou hésitez encore, elle pourra répondre à vos questions et vous donner des conseils. Vous pouvez également laisser vos questions en commentaire du présent billet.

Publié par JS le samedi 12 janvier 2008 à 15:04 dans la rubrique Études, Informations, Parcours. Vous pouvez suivre les réactions via ce fil RSS 2.0. Vous pouvez réagir, ou créer un trackback.

7 réponses à “Un parcours Joffrien.”

  1. JS dit:

    En fait j’ai moi-même une question : comment se passe concrétement le financement de tes différents stages au cours de la scolarité?

  2. Fidji dit:

    Bonjour,

    A HEC la logique est de faire en sorte que les économies accumulées durant l’année de stage (entre la deuxième et la troisième année) servent à financer la dernière année d’école.

    Mais de manière pratique il peut arriver d’accepter des stages très faiblement rémunérés car ils sont cohérents avec un plan de carrière. Par exemple, les stages aux Etats-Unis sont généralement très peu rémunérés et ne suffisent pas à couvrir le coût de la vie sur place, à part dans le secteur bancaire. Dans mon cas, j’avais emprunté plus que les frais de scolarité d’HEC dès la première année pour faire face à ce genre de situations.

    Mais si on considère l’année de stage dans son ensemble, elle permet de financer une partie de la troisième année: après mon stage aux Etats-Unis qui m’a coûté plus qu’il ne m’a rapporté, j’ai fait un stage à Londres en conseil, où les salaires de stage sont élevés (de l’ordre de €3000/mois), puis à Paris où les salaires sont raisonnables, ce qui m’a permis de financer mon échange à UCLA en troisième année.

    J’espère avoir répondu à votre question, à bientôt!

  3. JS dit:

    Merci pour ta réponse. Je la trouve très instructive sur différents points :
    – d’abord, cela te semble peut-être évident, mais c’est important de dire que les stages sont rémunérés. C’est un point qui pose problème dans nombre de formations. Mais les étudiants des Grandes Écoles ont une formation recherchée sur le plan international.
    – deuxième point, peut-être encore plus important : les études longues des Grandes Écoles ont la réputation d’être chères, ce qui n’est pas le cas dans les écoles d’ingénieurs que je connais bien (elles sont publiques et les frais de scolarité sont de quelques centaines d’euros). Les écoles de commerce ont encore plus cette réputation, mais ton exemple montre que dans ce cas l’approche est différente : le passage par un prêt est aisé, et d’après ce que j’ai compris, les salaires en sortie permettent de le rembourser sans trop de soucis 😉
    Je ne connaissais pas l’utilisation du stage pour le financement de la troisième année.

    Il y a des infos sur cette page :
    http://www.hec.fr/hec/fr/ecole/financement.html

    En tout cas bravo pour la cohérence de ton projet réfléchi de longue date. Je crois qu’il faut insister sur ce point : les Grandes Écoles sont accessibles à tous à condition d’avoir un projet et de la motivation!

  4. Fidji dit:

    Je pense en effet ne pas avoir assez insisté sur l’aspect financement en général et être restée sur la question des stages.

    Pour plus de précisions, je dirais que j’étais dans une situation familiale ne me permettant pas de faire face à des études coûteuses, donc mon premier réflexe a été d’emprunter: les banques sont littéralement avides de prêter à des étudiants d’école de commerce, qui plus est à des taux intéressants.

    D’autre part, il ne faut pas oublier que les bourses dans les écoles de commerce sont très ouvertes: il n’est pas nécessaire d’avoir des parents au SMIC et 5 frères et soeurs pour y avoir recours, comme c’est le cas du CROUS par exemple! J’ai ainsi pu bénéficier en deuxième année des bourses HEC qui m’ont payé l’intégralité de ma deuxième année d’école.

    Il est donc réellement important de comprendre que les aspects financiers ne doivent en aucun cas être un frein dans le choix d’une prépa HEC ou d’une Grande Ecole.

  5. Classes prépas au Lycée Joffre » Blog Archive » Rebond. dit:

    […] vous invite en cette période de réflexion sur vos études et votre avenir à jeter un œil aux commentaires ajoutés par Fidji suite à son témoignage récent sur notre site. Petite piqûre […]

  6. Classes prépas au Lycée Joffre » Blog Archive » Un partenariat prometteur pour le financement des études. dit:

    […] que tout élève puisse suivre normalement ses études (stages rémunérés, bourses, etc… Voir ici). Restent le logement, les transports, comme pour tout type […]

  7. ELIK dit:

    Bonjour j’ai besoin de votre l’aide …Comment je peux continuer mes etudes a l’etranger ? j’etude la langue francaise
    Merci!

Réagir :