«  |  »

Centenaire de Claude Lévi-Strauss.

C. Lévi-Strauss fait l’actualité ces temps-ci.
Tout d’abord, il entre à la Bibliothèque de la Pléiade. Le volume est consacré à des œuvres, qu’il a lui-même sélectionnées : des classiques (Tristes tropiques, La pensée sauvage), les « petites Mythologiques » (La Voie des masques, La Potière jalouse et Histoire de Lynx) ainsi qua sa dernière œuvre (Regarder, écouter, lire).

Le magazine littéraire lui consacre son numéro de mai, pour marquer cette actualité et anticiper son centenaire en novembre prochain. Il est intitulé « Le penseur du siècle ».

Pourquoi parler de C. Lévi-Strauss sur notre blog? Dans un ouvrage d’entretiens, intitulé De près et de loin, il relate qu’en 1940, « avec une totale inconscience », sans mesurer les menaces qui pèsent sur lui en tant que juif, il contacte le Ministère de l’Éducation Nationale et demande son intégration dans le poste qui lui a été attribué au Lycée Henri IV. Il rencontre au ministère, alors à Vichy, un fonctionnaire qui lui explique le danger de sa situation : « Je ne me rendais pas compte du danger… mon sort s’est probablement joué à ce moment ». Il est alors nommé dans notre Lycée, qui ne s’appelait pas encore le Lycée Joffre.

Révoqué ensuite par les lois raciales, il quittera la France pour les États-Unis en 1941.

Publié par JS le dimanche 25 mai 2008 à 8:36 dans la rubrique Informations. Vous pouvez suivre les réactions via ce fil RSS 2.0. Vous pouvez réagir, ou créer un trackback.

2 réponses à “Centenaire de Claude Lévi-Strauss.”

  1. Classes prépas au Lycée Joffre » Blog Archive » Claude Levi-Strauss a 100 ans. dit:

    […] Levi-Strauss a 100 ans. Comme raconté ici, il a enseigné quelques mois au Lycée Joffre […]

  2. Classes prépas au Lycée Joffre » Blog Archive » Claude Lévi-Strauss et l’éducation. dit:

    […] Lévi-Strauss, comme nous le rappelions l’an passé à l’occasion de son centenaire, a enseigné dans des circonstances particulières au Lycée de Montpellier, pas encore appelé […]

Réagir :