Archive du 3 octobre 2008

  
3 octobre 2008

Résultats 2008 : PC.

Je continue mon aperçu des résultats 2008 aux concours. Bien que les résultats des classes non étoilées soient assez simples à décrire, je voulais sur l’exemple d’une classe que je connais bien détailler un peu. La PC regroupe des élèves de PCSI ayant choisi l’option PC en première année, et dont le niveau ne leur permet pas de prétendre aux toutes meilleures écoles, à la portée des élèves de classe « étoile ». Le programme est le même qu’en PC « étoile » mais il n’est pas traité de la même façon, et surtout les épreuves posées pendant l’année de préparation sont différentes. L’idée est de regrouper des élèves de niveaux plus proches et de les préparer au mieux aux concours qui leur correspondent. Cela dit, les concours sont les mêmes et les élèves de PC sont nombreux à passer Centrale, les Mines, les ENS…

Les concours plus spécifiquement préparés par une classe de PC sont le Concours Commun Polytechniques (CCP) et le concours E3A. Ce dernier regroupe des écoles moins réputées, à quelques exceptions près, et représente 40% des places offertes aux concours, à l’échelle nationale.

Les élèves de Joffre de PC ont été admis pour 90% d’entre eux dans une ENSI, c’est-à-dire une école du concours CCP. Ils affichent, notamment en chimie, des moyennes au-dessus des moyennes nationales. Ce résultat est à souligner car le concours CCP contient une école qui intéresse les élèves de PC* : Chimie Paris. Le concours CCP est donc présenté par quasiment tous les élèves de PC et de PC* de France. Les élèves de notre classe sans étoile réalisent donc une performance au-dessus du niveau attendu par une telle classe.

Quelques élèves intègrent dans cette classe des écoles des concours de classe « étoile », preuve que la préparation permet d’intégrer autre chose que le concours CCP.

Les élèves n’intègrent quasiment pas d’école du concours E3A, à l’exception de l’ESTP. Cela veut dire qu’ils se destinent à des écoles qui représentent plutôt les 60% des places les plus convoitées.

Un phénomène nouveau depuis quelques années : malgré ces résultats, les élèves de PC sont relativement nombreux à redoubler leur deuxième année. Ainsi, à la rentrée 2008, nous avons accueilli 11 5/2. Sur ces 11 redoublants, 11 avaient eu un concours à la fin de leur année de 3/2, et 8 d’entre eux avaient été admis sur le concours CCP. Qu’en déduire? D’abord qu’à Joffre on travaille, on a des résultats et en même temps ce n’est pas le bagne et on est prêt à redoubler pour avoir une meilleure école ou qui correspond mieux à ses goûts. Ensuite que certains élèves ont besoin de temps pour prendre confiance en eux, affirmer leurs qualités. Ces élèves peuvent alors redoubler en PC* et viser des écoles plus prestigieuses.