Archive de octobre 2010


  
15 octobre 2010

Georges Charpak (1924-2010)

Georges Charpak est un ancien élève de notre Lycée, en taupe. Corinne Jaladieu revient dans cet article sur les moments forts de son existence.

Tribulations d’un immigré d’Europe centrale [1] , Georges Charpak

« Etranger à expulser » sous Vichy, résistant déporté (Centrale d’Eysses matricule 2831 Dachau Landsberg 73251), prix Nobel de physique en 1992.[2]

charpakgeorges

Né le 1er août 1924 dans le village de Dąbrowica en Pologne dans une famille juive polonaise, Georges Charpak a sept ans lorsqu’il émigre en France avec sa famille. L’école républicaine détecte vite chez ce brillant élève de remarquables dispositions. C’est ainsi qu’il peut accéder à une instruction supérieure. Passionné de mathématiques, il entre à 17 ans en 1941, en première année de mathématiques spéciales comme interne au lycée Saint-Louis à Paris. La victoire allemande et la Collaboration l’empêchent de vivre la vie d’un lycéen absorbé par ses études. En juillet 1942, alerté par un camarade d’école fils de policier de son arrestation imminente ainsi que de celle de sa famille, le juif étranger Georges Charpak fuit vers le sud de la France alors qu’il vient d’être admis aux épreuves écrites de l’école de physique. C’est sous le faux nom de Georges Charpentier qu’il s’inscrit en mathématiques spéciales au lycée Joffre de Montpellier.

(suite…)