Historique de la création du 2ème cycle long pour déficients auditifs au Lycée Joffre


Jusqu’en 1983-1984, pour l’enseignement des déficients auditifs, à part quelques très rares intégrations individuelles possibles dans des classes « normales », il existe à  Montpellier des classes de jeunes sourds, à effectifs très réduits, annexées dans des établissements de l’Education Nationale (écoles maternelles et primaires, collèges, L.E.P.).
Ces classes concernent des enfants confiés au Centre d’Education Spécialisée pour Déficients Auditifs (CESDA) de Montpellier; leurs enseignants sont des professeurs spécialisés titulaires d’un diplôme national spécifique à l’enseignement des sourds.
L’enseignement des jeunes sourds est limité au niveau BEPC ou BEP.

Un seul lycée en France (Lycée Jules Renard à Nevers) leur propose un 2ème cycle long réparti sur 4 années scolaires.

Le CESDA envisage de réaliser, en collaboration étroite avec l’Education Nationale, une formation de ce type à Montpellier.

Au début de l’année 1984, des contacts sont pris par la direction du CESDA avec l’Inspecteur d’Académie de l’Hérault, puis les autorités du Lycée Joffre -le Proviseur (M.  Chastel) et le Censeur (M. Agulhon)-. Ces derniers donnent aussitôt leur accord de principe sous réserve d’obtenir un complément d’heures d’enseignement pour la participation des professeurs volontaires du lycée.
Le Recteur d’Académie, M. Jacques Vaudiaux, adhère au projet, obtient du Ministère (M. Pair) l’autorisation et les moyens de mettre en place une classe de seconde « spéciale » dès la rentrée de l’année scolaire 1984-1985, et s’engage, si l’expérience est concluante, à accompagner cette formation préparant au baccalauréat série D, en fournissant chaque année au Lycée les moyens nécessaires à l’ouverture du niveau suivant.
Une convention réglant les modalités de fonctionnement et les interventions respectives des enseignants du CESDA et du Lycée Joffre est aussitôt établie entre Lycée Joffre, CESDA et Inspection Académique.
L’enseignement débute dès la rentrée 1984-1985 pour aboutir  aux premiers baccalauréats en 1988 …

Aller au haut