RÔLE ET MISSIONS DU

SERVICE SOCIAL EN FAVEUR DES ÉLÈVES

 

Le Service Social de l'Education Nationale est spécialisé dans l'écoute, le conseil, le soutien, l'accompagnement des élèves pour favoriser leur insertion, leur réussite individuelle et sociale. Le Service Social en faveur des Elèves est un service de proximité pour les élèves et leurs familles.


SON CHAMP D'INTERVENTION

    • L'ensemble des adolescents scolarisés au Lycée Joffre
    • Les élèves handicapés relevant de la MDPH
    • Les étudiants des classes post baccalauréat du Lycée pour assurer le lien avec le service social en faveur des étudiants (CROUS et SIUMP).


SES MISSIONS

Elles se situent dans le cadre d'un renforcement du dispositif de prévention pour lutter contre les inégalités et l'exclusion, favoriser l'intervention précoce d'autres services spécialisés.

L'assistant(e) social(e) scolaire relève du service social en faveur des élèves, service départemental de la Direction Départementale des Services de l'Education Nationale. L'assistant(e) social(e) scolaire peut être sollicité(e) par l'élève lui-même, par les parents, les membres de l'équipe éducative, les intervenants extérieurs.

Il (elle) joue un rôle d'écoute et d'accompagnement social des élèves, de conseil et d'aide technique pour l'analyse et la prise en charge des situations difficiles, de médiation entre l'élève, sa famille, la communauté scolaire implique un travail en partenariat à l'interne, avec les différents membres de l'équipe éducative, à l'externe, avec d'autres services, institutions et associations.

Il (elle) peut se rendre au domicile des parents.

Ses missions principales sont les suivantes :

    • prévention des exclusions et prévention des ruptures scolaires (absentéisme, problèmes de comportements, difficultés matérielles et administratives)
    • adaptation scolaire/scolarisation d'élèves porteurs de handicaps (situation liée à la santé et aux handicaps, difficulté d'orientation)
    • protection de l'enfance (adolescent en danger ou risque de danger, victime de violences physiques ou psychologiques, de négligences lourdes, de carences éducatives ; conflits intra familiaux ; prévention des processus de délinquance).

A partir d'entretiens menés auprès de l'enfant, des parents, des éléments recueillis dans l'établissement solaire, et en lien avec les services du conseil général, l'AS scolaire évalue la situation de danger, la demande et les ressources éducatives des parents et propose les aides adaptées.

La prévention : en complément de l'action individuelle, des actions collectives peuvent être organisées sur les thèmes suivants : droits et devoirs des jeunes, citoyenneté, accès aux droits, conduites à risques, soutien à la fonction parentale...


Références : circulaires 91-248 du 11 septembre 1991 et 95-181 du 28 juillet 1995.

 

Aller au haut